Barbès - Goutte d'Or - Marcadet - Simplon -La Chapelle

Pari citoyen Paris 18

Le Collectif

Sites internet

Recherche

 Prévenir la mono-activité aux abords de Pigalle

Voir le site du 9ème : http://www.mairie09.paris.fr/mairie09/jsp/site/Portal.jsp?document_id=16609&portlet_id=922

pigallePrévenir la mono-activité. Rien de tel n’a jamais été décidé, ni même seulement envisagé, par la Mairie du 18ème arrondissement dans des quartiers populaires qui en ont le plus besoin.

Dans certains de ces quartiers il ne s’agirait même plus de prévenir la mono activité par ce dispositif mais bien de restaurer la diversité commerciale qui, à certains endroits, a complètement disparue. Ce n’est pas faute d’avoir alerter pendant ces vingt dernières années. Mais la municipalité du 18ème s’est montrée sourde aux nombreuses doléances des habitants et aveugle à la disparition des commerces de proximité.

Nous avons donc voulu rêver un peu et avons légèrement modifié le communiqué de la Mairie du 9ème arrondissement trouvé sur son site. 

Lisez et imaginez un peu...

" A l’initiative de la majorité municipale, le conseil du 18ème arrondissement a voté à l’unanimité lors de sa séance du 4 novembre dernier, un vœu voté également au Conseil de Paris des 12/13 novembre 2013, appelant à créer dans les secteurs de la Goutte d’or, du Simplon, de Barbès et de La Chapelle un nouveau périmètre Vital’Quartier, afin de réduire la mono-activité déjà installée et de prévenir celle qui s’installe à d'autres endroits.
Le dispositif Vital’Quartier a déjà démontré, dans d’autres arrondissements, son efficacité à maintenir une offre diversifiée de commerces de proximité, et notamment de commerces de bouche.
Le dispositif Vital’Quartier permet à la société d’économie mixte d’aménagement de l’est parisien (SEMAEST), outil important de la Ville de Paris pour maintenir la diversité commerciale, de préempter ou d’acheter des locaux commerciaux et de les valoriser en les louant à des commerçants et artisans de proximité, utiles aux habitants des quartiers concernés.

L’adoption de ce vœu, défendu vaillamment par le Maire, fait suite à une étude réalisée à l’été 2011 par la SEMAEST à sa demande concernant l’évolution commerciale souhaitée des locaux du nord-est de l’arrondissement. De l’application de ce dispositif on attend des retombées très positives : régression d’activités comme les bars et commerces spécialisés fauteurs de troubles (tapage et prostitution), diminution du nombre de boutiques de téléphonie, ainsi qu’une diversification des commerces alimentaires pour répondre aux besoins de toutes les populations."

Module image

Login Form