Barbès - Goutte d'Or - Marcadet - Simplon -La Chapelle

Pari citoyen Paris 18

Le Collectif

Sites internet

Recherche

{jcomments off}Le 11 avril 2014, le Préfet de police de Paris a signé un arrêté interdisantle stationnement permanent des "camions ventouses" qui servent aussi bien d'annexes

aux commerces (dont les boutiques sont trop petites) que de lieux de stockage pour lematériel des vendeurs à la sauvette.

Nous voulons croire qu'il sera appliqué sans concessions car c'est sans doute une partiede la solution au problème récurrent de l'occupation de l'espace public par les trafics.

 

 

 

Arrt de stationnement ZSP - Vhicules de marchandises Page 1

Lire la suiteArrêté du Préfet

Mardi 19 novembre l'association "La Vie Dejean" a tenu sa première réunion publique dans un café de la rue Léon. Franc succès ! La salle était comble.

De nombreux habitants de la rue Dejean étaient présents ainsi que d’autres des rues alentours.

Les débats ont été riches et parfois vifs mais un constat unanime a été fait : la ZSP (Zone de Sécurité Prioritaire) ne s’applique pas sur le triangle des rues Dejean, Poulet, Poissonniers pas plus que sur les rues de Suez et Panama. Les pouvoirs publics ont visiblement choisis de cantonner le phénomène des ventes à la sauvette dans ce périmètre. Si certaines de ces ventes sont incontestablement le résultat du dénuement de certaines personnes, en revanche la plus grande partie d’entre elles est le fait de réseaux bien organisés qui alimentent les ventes de contrefaçon d’articles de mode. Les vendeurs et vendeuses de ces articles, ainsi que leurs pourvoyeurs, prospèrent à partir de ce trafic qui leur rapporte de coquettes sommes.

Les vendeurs et vendeuses de ce trafic occupent sans aucune gêne ces rues et parfois barrent l’entrée de la rue Dejean et les entrées des immeubles. Ils se montrent de plus en plus agressifs, voire violents, envers les riverains qui ne veulent pas plier en silence devant leurs coups de force permanents.

L’association a donc décidé d’aller en justice pour mettre devant leurs responsabilités les pouvoirs publics, Municipalité et Etat.  En cette période électorale cette démarche sera du meilleur effet auprès des élus. Mais, quels que soient les aléas de cette campagne, ils comptent aller jusqu’au bout pour faire valoir leurs droits.

Ils sont au bout de leur patience et nous tous avec.

Module image

Login Form