Barbès - Goutte d'Or - Marcadet - Simplon -La Chapelle

Pari citoyen Paris 18

Le Collectif

Sites internet

Recherche

En-tête

Module « En-tête du Blog »
Module personnalisé au contenu rédigé par vos soins. Vous pouvez y intégrer des images ou autres types de média.

OUI aux jardins « durables », PLUTÔT qu’aux « éphémères cache-misère » !

 

Un conseil de quartier s’est tenu sur les « jardins partagés et végétalisation dans les quartiers « Goutte d’or/château rouge ».

De vous à nous, La végétalisation de notre quartier, c’est une plaisanterie lorsque l’on connait les préoccupations environnementales actuelles des habitants de nos quartiers (amoncellement de détritus, urinoir à ciel ouvert, graffitis des commerces, occupation illégale de l’espace public, stationnement de camion ventouse, émissions sonores diurne et nocturnes) !

Pourtant, nous sommes convaincus que le verdissement de notre quartier est vital pour relever les défis actuels !

-        vital pour être solidaires et retisser un lien social stable entre des habitants issus de cultures différentes,

-        vital pour trouver un peu de tranquillité face à l’affluence massive et bruyante de personnes extérieures au quartier,

-        vital pour humaniser une urbanisation dense au confort exigu,

-        vital pour se réapproprier des friches « végétant » en attente d’une énième construction de logement social

-        vital pour pallier l’insuffisance des espaces verts actuels trop fréquentés (Square Léon, Square Baschung et square St Bernard) …

-        vital tout simplement !

 

Lire la suite : Oui aux jardins durables

vie1Dans nos quartiers sont à l’œuvre deux logiques qui, bien qu’actives ailleurs, prennent ici, dans leur conjonction, une tournure particulièrement dévastatrice.

Premier principe : la concentration.

La gestion urbaine procède aujourd’hui par fractionnement de l’espace en fonction de communauté d’activité : ici un quartier de bureaux, là un quartier de commerces etc. Ce type de concentrations obéit à une logique économique d’économies d’échelle dans la gestion d’activités similaires.

Ici, dans nos quartiers populaires, il s’agit d’une concentration de misère déclinée sous toutes ses formes : prostitution, drogue, trafics en tous genres.

Et la rationalité supposée de ce mode de gestion est sujette à caution tant elle comporte des aspects négatifs jamais chiffrés.

La concentration s'y fait concentrationnaire et, peut être bien, que d’aucuns pensent nos quartiers en déchetterie de la ville de Paris.

Lire la suite : Politique de la misère, misère de la politique

Plusieurs personnes nous ont demandé ce qu'était Vital'Quartier.

C'est un programme d'action mis en place pour la Mairie pour maintenir la diversité commerciale ou la développer. Une délégation de pouvoir a été faite à la SEMAEST lui conférant un droit de préemption urbain sur les quartiers touchés par la mono activité. Le problème c'est que le 18ème, dont certains secteurs sont frappés par la mono activité, n'en bénéficie absolument pas.

Pour en savoir plus : Vital quartier (semants) ainsi que la carte des secteurs actuellement concernés Secteurs Paris (semants)

Quiconque faisant partie d’une association ou d’un collectif a, un jour ou l’autre, reçu un jeune étudiant, sociologue souvent, mais pas uniquement. Vient alors, à un moment ou un autre de l’entretien, cette question convenue et obligée qui taraude le jeune doctorant ou masterisant envoyé sur le terrain : « Alors, que pensez-vous de la gentrification* du quartier ? ». Gentrification ? Eclats de rire et grosses colères ! 

La Goutte d’or est devenue une sorte d’OVNI (Objet Virtuel Non Identifié) pour sociologues et autres représentants de sciences humaines sur lequel on peut plaquer une thèse sans courir le  risque d’être désavoué. Il est vrai que l’objet n’est pas méchant, il ne mord pas et il y a peu de temps encore il ne parlait même pas (cf proposition 10 du Manifeste pour les quartiers populaires).

Lire la suite : De la gentrification dans les quartiers OVNI

Module image