Barbès - Goutte d'Or - Marcadet - Simplon -La Chapelle

Pari citoyen Paris 18

Le Collectif

Sites internet

Recherche

En-tête

Module « En-tête du Blog »
Module personnalisé au contenu rédigé par vos soins. Vous pouvez y intégrer des images ou autres types de média.

 

Dans son discouICI3rs d’inauguration de l’Institut des Cultures d’Islam, rue Stéphenson dans le 18e, le Maire de Paris, Bertrand Delanoé, s’est félicité d’une telle réalisation et s’est défendu d’avoir enfreint la loi sur la laïcité. 

 

Ce que le maire du 18e , Daniel vaillant, a confirmé en rappelant avec force que la loi sur la laïcité interdisant le financement des lieux de culte par les fonds publics a été respectée à la lettre.

 

Ces précisions ont semblé nécessaires au regard de la double vocation de l’ICI d’être, en même temps, un espace culturel et un lieu de culte.

 

Cela d’autant que la configuration du bâtiment comporte deux espaces fortement imbriqués avec un accès unique.

 

L’un des espaces est normalement destiné aux activités culturelles et artistiques. Il comporte une salle d’exposition située au rez-de-chaussée et une autre au second étage. Ces salles appartiennent à la Mairie de Paris. Elles sont gérées par le service administratif installé par la Mairie.

 

L’autre partie est destinée à la pratique du culte musulman. Cette partie comprend deux salles de prière situées au premier étage, une plus spacieuse destinée aux hommes, l’autre aux femmes, le tout séparé d’un épais rideau.

 

Ces salles de culte devaient initialement être vendues à une Association des Musulmans de l’Ouverture (AMO) créée à cet effet. Mais un changement est intervenu. Elles ont finalement été achetées par la Grande mosquée de Paris.

 

Hormis une exposition sur l’Islam dans le monde, au rez de chaussée et une autre sur le 18e arrondissement à l’étage, les activités culturelles de l’ICI demeurent cantonnées dans le Centre de préfiguration de la rue Léon.

 

De sorte que l’ICI est essentiellement fréquenté par les fidèles qui y viennent quotidiennement à l’heure de la prière. Il est d’ailleurs prévu d’affecter également la salle d’exposition du rez de chaussée à la pratique du culte le vendredi.

 

L’ICI serait-il principalement dédié à sa vocation cultuelle ?

 

On pourrait le penser à la lecture du témoignage de cette visiteuse fermement rabrouée par un agent de l’institution.


  Visite à l'ICI Stéphenson vendredi 17 janvier 2013
 

Je suis arrivée à l’ICI entre 14h30 et 15h. Alors que j’étais dans la salle d’exposition du Rez de Chaussée, j’ai été interpellée par un homme me précisant avec un ton peu aimable que c’était fermé et que je devais sortir.

 

Au même moment des personnes (essentiellement des hommes) continuaient à rentrer, empruntant l’escalier de la salle de prière.

 

Comme je lui faisais remarquer qu’apparemment ce n’était pas fermé puisque des visiteurs s’introduisaient et qu’aucune information ne signalait la fermeture, il me rétorque sur un ton très désagréable que c’est comme ça, me précise que le vendredi c’est fermé jusque 16h et que c’est réservé aux hommes musulmans pour la prière.

 

 

 

IMG 4278

Il insiste pour que je sorte rapidement. Je lui demande si je peux entrer pour faire la prière, il ne répond pas et continue à me dire que je dois sortir immédiatement. Je lui fais remarquer que je pourrais me convertir. Cela semble le déstabiliser mais il répète que je dois partir. Je lui fais remarquer que c’est discriminatoire à deux titres : envers les femmes et envers les non musulmans. Cela n’est pas normal, cette salle du rez-de-chaussée dédiée aux expositions est un lieu culturel ouvert au public, que la salle de prière est au premier étage.

 

Il me répète avec vigueur que je ne peux rester que je dois sortir impérativement, je lui rappelle que je suis dans un l'espace culturel de l’institut géré par la mairie de Paris et il répond, de plus en plus énervé, que « c’est comme ça et pas autrement et qu’il persiste et signe » sur son invective à me sortir de cet espace.

 

Suite à la tournure que prend cet évènement je quitte les lieux.

 

J'ajoute qu’une une affiche, à l’entrée de l’ICI, précise « qu’exceptionnellement pour la prière du vendredi la Ville de Paris et l’administration de l‘institut des Cultures de l’Islam mettent à votre disposition un espace situé au rez-de-chaussée ne pouvant recevoir qu’un nombre limité de personnes à 150 personnes »

 

Cet espace correspond à la salle d’exposition et à l’accueil. Lors de ma visite personne n’y séjournait , les fidèles le traversaient pour emprunter l’escalier de la salle de prière.

Module image